Scoop.it passe en version finale et lance sa version premium

Scoop.it est un outil de curation. Curation ? Rien à voir avec la manucure. En résumé, la curation consiste à avoir une veille pointue, consulter de nombreux articles, puis en partager la crème de la crème avec ses abonnés. La curation est donc un bon outil pour qui souhaite mettre en valeur son expertise, son actualité. C’est aussi un terme à la mode en fin de vie, mais qu’importe : le principe a toujours existé. Scoop.it, startup française, propose une interface pour la curation, à mi-chemin entre le micro-blog et le blog, présentant vos fils d’information. Depuis hier, Scoop.it est passé en version finale, et a développé une version premium…

Scoop.it propose toujours en version gratuite le coeur de son service : la centralisation et le partage de veille. Le principe général est le suivant : l’auteur crée un ou plusieurs topics sur le ou les thèmes de son choix, puis ajoute dans la barre de favoris de son navigateur un JavaScript qui permet de publier sur son topic un extrait de cet article à tout moment de son surf (sa veille). Il peut ensuite connecter ses profils sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, WordPress, TumblR…) à son compte, afin partager ses post avec tous ses réseaux. Scoop.it permet donc de centraliser puis la disséminer à nouveau.

A moins de poster un contenu intégral, cela profite tant à celui qui publie l’article original qu’au curateur qui partage ses trouvailles avec ses abonnés. Scoop.it est donc également un moyen d’augmenter la visibilité de ses publications, et certains regroupent ainsi leurs propres publications dans des topics afin de bénéficier de la présentation efficace du service, et de quelques liens supplémentaires.

Quoi de neuf dans la version premium, donc ? De la multi-curation, des outils d’intégration plus poussés pour les sites webs, mais aussi une intégration d’outils d’analyse de trafic (avec intégration possible de Google Analytics), une possible programmation des posts (Scheduling). On peut également compter au menu plus de personnalisation du topic, ainsi que la mise en forme du texte des articles (impossible en version gratuite). Sachez qu’il faudra tout de même débourser la coquette somme de 59 euros pas mois pour bénéficier de ces petits plus… Scoop.it vise les entreprises, nous verrons bien si le site survivra à la mode !

 

Vous aimez ? Partagez !