Ainsi Napster disparut…

1999. Une fin de millénaire bien mouvementée pour l’industrie culturelle. Par l’arrivée de Napster, un moyen de partage extrêmement puissant se popularisait : le Peer to Peer.  Les copies, améliorations et déclinaisons ont depuis fleuri, dans un secteur aujourd’hui dominé largement par les réseaux BitTorrent (Azureus, µTorrent), gNutella (Limewire, Shareaza) et eDonkey2000 (eMule). Bien évidemment, le piratage de contenu a explosé avec l’apparition de ces réseaux, et représente aujourd’hui autant de bande-passante que le web.

Evolution du trafic p2p

Bien entendu, Napster n’aura pas été longtemps le chevalier pourfendeur des profits faramineux des majors de l’industrie du disque et défenseur du consommateur pirate pauvre, puisqu’en 2001 le logiciel est retiré, suite à 2 ans de procès, ouvrant la voie aux réseaux actuels. Devenu depuis une marque utilisée par une plateforme de téléchargement légal, Napster a été absorbé hier par la plateforme de musique à la demande Rhapsody. Ainsi ce qui restait de Naspter disparut dans les lymbes de l’histoire de l’Internet…

Vous aimez ? Partagez !