Internet explorer 7 et 6 privés du journal Facebook Timeline

Selon Statcounter, Internet Explorer 7 ne  représente plus que 4% du trafic, et en ajoutant IE 6 on rassemble 5% des utilisateurs d’internet. Des amateurs d’archéologie numérique sans doute, des intégristes d’XP surement… Quoi qu’il en soit, les mauvais élèves du web vont devoir se résigner : Facebook a décidé de les punir en bonne et due forme : ils seront privés de Timeline ! Bien sur, rien d’officiel de la part de Facebook pour le moment…

La raison est bien sur plus technique que politique, mais qu’un des sites les plus fréquenté de la planète décide de ne plus apporter de nouveauté sur ces vétérans d’internet est symbolique. Pour rappel, Google avait aussi de facto tourné le dos à IE7 et inférieurs en ne permettant pas le support du bouton +1 sur ces navigateurs.

Mais rassurez-vous : d’une part personne ne peut être contraint à utiliser IE6 ou IE7 (voir la convention de Genève), d’autre part les gens qui devront absolument utiliser Internet Explorer 7 et inférieur pour aller sur Facebook pourront quand même voir les profils de leurs amis… mais dans leur ancienne version, à savoir le Facebook Wall, ou mur Facebook.

Pour vous faire preuve de ce que j’avance, j’ai redémarré une machine virtuelle juste pour vous ! – Ne faites pas ça chez vous ! Utiliser Internet Explorer 6 ou 7 ou tout navigateur n’étant plus mis à jour revient à s’exposer à de nombreuses failles, risque d’infection par malwares, et avoir une navigation web vraiment déteriorée.  -

journal_timeline_facebook_IE_7_internet_explorer

Comparaison de l'affichage de mon profil public entre IE7 et Chrome 16

Facebook reste parfaitement fonctionnel, du moins tel qu’il était jusqu’à ce que la Timeline ne soit activée. Le Mur de Facebook va donc survivre au Journal le temps que les derniers irréductibles ne se résolvent à utiliser un navigateur moins dangereux. Ce que je crains, au fond, c’est qu’une armée d’anti-Timeline ne repasse sur IE7, voire IE6, imaginez l’horreur !

Ah et un dernier petit mot pour les 5% de personnes qui risquent statistiquement de se sentir visés par mon article : il n’y a pas de problèmes, que des solutions efficaces !

Vous aimez ? Partagez !