MPAA vs Anonymous : la guerre commence, MegaUpload tombe, Sarkozy rit, Hadopi 3.

La nouvelle est fièrement tombée du site officiel et pompeux du département de la justice américaine. La myriade de sites Mega est tombée d’un seul coup : MegaUpload, MegaVideo, MegaPorn… Tous les sites se sont tus cette nuit, les serveurs principaux étant en Virginie, sur le sol américain. Cette opération a été menée brutalement par le FBI sur la demande du Departement de la Justice, de façon aussi cavalière que possible.

Kim Dotcom, PDG de l’empire Mega, a été arrêté dans la foulée en Nouvelle-Zélande, au terme d’une opération de 80 hommes, dont 4 agents du FBI.

D’autres grandes têtes sont tombées dans le lot, et au moins la moitié des serveurs, hébergés par Carpathia Hostin à Ashburn en Virginie, sont éteint. On peut en conclure que Mega est mort.

Anonymous passe à l’attaque, 5 sites tombent

Après le blackout de grands sites contre la SOPA (Anonymous n’y était pour rien), c’est un nouveau blackout qui est survenu. En réaction à la fermeture de MU, 5 sites symboliques sont tombés, coup sur coup : Jusice.gov, RIAA.org, MPAA.org, UniversalMusic.com et… Hadopi.fr !

Cette liste n’est qu’un début, dit-on, et si d’autres sites que les compagnons de MegaUpload tombent dans les semaines qui viennent, une bataille rangée contre les pirates (les vrais, pas ceux qui téléchargent la fausse musique qui passent à la radio) et les défenseur des Ayant Droit risque d’éclater, comme jamais auparavant.

Nicolas Sarkozy sort de son lit…

Quatre mois que ce blog existe, sans avoir cité le nom de notre président… Mais là, l’actualité est saugrenue… M. Sarkozy, président de la France, terre de la présomption d’innocence, ne s’est pas embrassé de conditionnel -probablement trop endormi pour y réfléchir- : La mise à disposition illégale, par ce service, d’oeuvres protégées par le droit d’auteur, permettait à ses promoteurs de réaliser des profits criminels sous la forme de recettes publicitaires ou d’abonnements de ses usagers. On m’aurait menti ? MegaUpload était donc une sorte de cartel de piraterie terroriste revendiquée, auquel on peut sans aucun doute ôter la présomption d’innocence…

Dans cette même annonce, il réclame un Hadopi 3… Une arrestation aussi musclée pour un seul homme non dangereux devrait plus indigner qu’inspirer une nouvelle loi, c’est plutôt inquiétant, comme réaction à chaud…

Et puis, Quid de tous ceux qui, imprudents certes, utilisaient MU a des fins utiles et légales ? Il s’agit avant tout d’une plateforme de partage de fichier… Imaginez YouTube fermer pour les quelques chansons sous fond de pochette d’album qui y sont diffusés ? Quoique tant que les lois SOPA et PIPA ne sont pas brûlées sur la place publique, rien n’est gagné…

Pour tout savoir…

Megaupload

Voilà, en bref, ce qu’il faut savoir de cette affaire… Mais vous aurez bien plus d’information sur les sites de Korben et Numerama, à fond sur le sujet :

MegaUpload Inacessible (Korben).

MegaUpload fermé par le FBI

Dossier du procureur contre MegaUpload (acte d’accusation complet inside)

Sarkozy applaudit la fermeture de MU, demande Hadopi 3

Megaupload : la cyberguerre commence

Vous aimez ? Partagez !