Les scores Klout des candidats à l’élection présidentielle de 2012

On a fait a peu près le tours des test, des mesures et des chiffrages possibles des candidats, mais je n’ai pas trouvé de récapitulatif des scores Klout de ces derniers… alors Wesaw.it s’y colle et on découvre ensemble ce que ça donne…

Score klout des différents candidats au premier tour de l'élection présidentielle 2012

Klout, c’est un un score allant de 0 (10 en réalité) à 100 et appréciant l’influence d’une personne. Pour avoir un score représentatif, il faut que la personne ait connecté ses différents comptes (Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, Foursquare, FlickR, Youtube, Instagram…). Comme aucun candidat n’a fait la démarche, les scores ne concernent que Twitter sur le compte officiel le plus influent par candidat.

Le score est décomposé en indicateurs : la cible totale (audience), la probabilité d’amplification et l’influence des personnes de son réseau… autrement dit Quantité, Réactivité et Qualité de l’audience. Il attribue aussi des sujets d’influence au profil (que les utilisateurs peuvent confirmer ou enrichir), ainsi qu’un profil en fonction de sa capacité à cibler, partager et échanger les informations. Ces profils nous renseignent sur la façon dont les candidats utilisent les réseaux sociaux.

François Hollande et Nicolas Sarkozy : les faiseurs de goût (Taste Maker)

Tastemakers, ceux qui font les modes et les tendances, dominant les sondages, l’audience et l’influence. Aucune de leur parole ne peut passez à la trappe, et leur tweets sont facilement repris, ils sont suivis par les médias comme les échappés d’une course fonçant vers la victoire, sans regarder derrière… Avec une cible de 200 à 300 000 personnes, ils oint chacun une cible plus grande que les 8 plus petits réunis. L’étape d’après, pour Klout, c’est la célébrité.

Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou : les maîtres à penser 

Vous aimez ? Partagez !