Ces épices bonnes pour le cerveau et l’esprit

Il existe des épices utilisées depuis des siècles pour la cuisine, mais aussi pour notre santé mentale. Ces usages vernaculaires ont intéressé la science qui étudie les effets des végétaux sur notre biochimie, et démontré leur efficacité dans certains troubles. Voici quelque épices qui peuvent améliorer votre équilibre mental.null

Le curcuma : un anti-inflammatoire aux propriétés antidépressives

La curcumine, qui donne au curcuma sa couleur, agirait de manière comparable aux anti-inflamatoires non stéroidien (tel que l’ibuprofène ou l’aspirine) et possédant une activité antioxidante, contribuant à sa popularité comme traitement naturel des douleurs inflammatoires.

L’usage traditionnel ainsi que plusieurs études suggèrent que le curcuma a un effet positif à long terme sur la dépression, potentiellement via la même mécanisme.

Le Safran : un antidépresseur méconnu

L’épice la plus chère du monde n’a pas que la capacité de parfumer avec subtilité les plats, c’est également une des plantes les plus prometteuse dans le traitement de la dépression.

Elle a également montré des résultats encourageants dans le traitement du syndrome prémenstruel, l’anxiété, la régulation de l’appétit et les troubles de l’attention.

La lavande : un anxiolytique naturel puissant

Son usage comme épice est peu répandu, néanmoins elle peut parfumer les pâtisseries, épicer les vinaigrettes et même assaisonner le couscous.

Que ce soit ingérée comme complément ou utilisé en aromathérapie, la lavande et son huile essentielle ont montré une efficacité dans le traitement de l’anxiété, que ce soit pour la population générale ou celle souffrant de troubles anxieux.

La menthe : un antimigraineux méconnu

La menthe poivrée est bien connue pour ses effets digestifs, mais possède également un autre usage : le traitement des maux de têtes.

Contre les céphalées de tension, l’application d’huile essentielle de menthe diluée sur le front et les tempes dès les premiers symptômes est apparue comme aussi efficace que l’administration de 1 gramme de paracétamol, selon une étude.

La noix de muscade : sédatif léger en aromathérapie

La noix de muscade est une épice assez complexe dont les composants interagissent entre eux, ce qui rend difficile l’étude de ses effets à des doses usuelles (à haute dose, la noix est hallucinogène et toxique).

Néanmoins, son usage en aromathérapie est considérée comme non dangereuse et potentialise son effet sédatif, observé chez le rat.

Vous aimez ? Partagez !